Imprimer

Nanterre, notre ville, s’est développée grâce à l’apport de populations venues vivre et travailler ici, cette diversité fait sa richesse. Le passé de notre ville nous rattache aux valeurs de générosité et de combat pour la liberté et l’égalité, il ne fait aucune place aux idées d’exclusion et de ségrégation. C’est pourquoi l’annonce par Jean-Marie Le Pen de son intention d’installer les locaux du siège du front national ici, à Nanterre est pour nous une provocation.

Nous respectons toutes les opinions dans la mesure où elles sont respectables, celles du front national ne le sont pas.

Construite sur le rejet de l’autre et sur l’exploitation des angoisses et des peurs que suscite une situation économique et sociale qui laisse se développer la pauvreté et l’injustice, l’idéologie du Front National n’apporte aucune solution mais diffuse la crainte et la haine là où elle s’installe.

En parlant des quartiers de Nanterre, le front national parle de « zones de non France » ce qui préfigure ses intentions quand à son installation dans notre ville.

Partout où le Front National s’installe, il apporte avec lui une ambiance délétère. Les idées du Front National ont déjà trop tendance à être banalisées au quotidien :

Nous, habitants de Nanterre rencontrons tous les jours des difficultés, du fait de l’aggravation des conditions de la vie quotidienne. Nous cherchons à les résoudre ensemble, par les voies de la démocratie et de la solidarité. Nous voulons vivre en paix, dans le respect de chacun. Nous n’avons pas besoin de Le Pen et de ses sbires, dont la venue aurait comme conséquence un trouble permanent dans la ville.

Nanterre s’opposera avec force à la venue du Front National.

Tous à la Manifestation le samedi 17 mai

Rassemblement à 14h place des droits de l’Homme, devant la préfecture.