par Zacharia Ben Amar

La municipalité de Nanterre conteste la décision prise brutalement par le gouvernement, sans concertation, ni avec les familles, ni avec les communes, ni avec les enseignants, de supprimer l’école le samedi matin à partir de septembre prochain, privant ainsi tous les enfants de 72 heures de classes annuelles.

Qu’il s’agisse du réemploi partiel et aléatoire des heures dues par les enseignants pendant la semaine, des stages sur la base du volontariat pendant les vacances ou de l’accompagnement éducatif pendant le temps périscolaire de compétence communale, la municipalité de Nanterre exprime la plus grande réserve quant aux dispositifs d’accompagnement éducatif proposés, mêmes s’ils correspondent à de véritables besoins en matière de pratiques pédagogiques différenciées et de soutien aux élèves en difficultés.

Avec le Réseau des villes éducatrices, qui regroupe des villes de toutes tendances, la Ville de Nanterre demande que de véritables engagements soient pris, dans la concertation et dans la durée, au service de la réussite éducative de tous les élèves.

Elle demande pour cela que les dispositifs mis en place ne soient pas anéantis par une révision à la baisse de l’ambition éducative nationale et par des suppressions de postes, mais bien au contraire que les équipes éducatives disposent réellement des moyens nécessaires pour remplir leurs missions.

Pour promouvoir une offre scolaire et éducative riche pour tous les enfants, la Ville de Nanterre revendique :

  1. que les moyens de droit commun ne soient pas dans le même temps sabordés, mais bien au contraire renforcés et mieux utilisés
  2. que les démarches différenciées proposées trouvent leur place :
a. dans le temps de la classe,
b. dans la concertation avec les familles, les communes et les enseignants.
La Ville de Nanterre souhaite ainsi réaffirmer son attachement à un système éducatif public qui soit à même de répondre pleinement aux besoins et aux droits des enfants à une école efficace, équilibrée, pour tous et partout.

Zacharia Ben Amar
Adjoint au Maire
Enseignement Primaire et secondaire

Résultat du vote :

Ont voté favorablement : PS, CIC, MRC, Vert
Contre : UMP
Abstention : MODEM
   
© PSNanterre