Actualisation de la Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance et du plan d’action pour la sécurité et la prévention de la délinquance dans le quartier du Parc

 

                                                                                                                              

Ce soir par l’actualisation de ces deux dispositifs, nous réaffirmons que la sécurité et la prévention de la délinquance sont au cœur des préoccupations de la majorité municipale. Loin des agitations et des discours alarmistes que nous laissons bien volontiers à la droite, nous avons fait le choix de travailler sérieusement, concrètement afin d’obtenir des résultats. C’est ce que les nanterriens nous demandent.

Ce soir nous formalisons un certains nombre de disposition et traduisons ainsi en acte nos engagements municipaux en la matière. De nouveaux outils seront utilisés à l’avenir à Nanterre, diversifiant ainsi notre panel d’intervention. Les socialistes s’en réjouissent.

Ces engagements, nous élus socialistes, nous les portons avec ténacité et clarté depuis longtemps. Lors de la campagne des municipales nous avions portés la vidéo surveillance. Dispositif que nous avons souhaité et défendu au sein de la majorité municipale.

Je veux également ce soir me satisfaire de la poursuite du travail collégial mené dans le cadre du STSPD et du plan d’action du quartier du Parc. Nous le savons, ce partenariat basé sur le respect mutuel des prérogatives de chacun, permet de coordonner les interventions et de les rendre plus efficaces. Permettez-moi de saluer le travail quotidien, parfois dans des conditions difficiles de tous ces acteurs.

Enfin, nous le savons tous, ces avancées, aussi positives soient elles, ne seront pas efficaces tant que les Nanterriens n’auront pas constaté que l’ensemble de ces actions de prévention ont des répercussions concrètes sur leur quotidien et qu’elles améliorent de manière tangibles leur qualité de vie.

Il faut par exemple très rapidement prendre des dispositions concernant les problèmes de stationnement autour des 2 marchés Pablo Picasso et Chemin de l’Ile, renforcer le rôle et le périmètre des ASVP.

Il faut également régler l’utilisation sauvage des parkings par exemple  celui des Champs-aux-melles dans le quartier du Parc évoquée depuis des années par les habitants. Il est incompréhensible alors que géré par l’office municipal nous mettions autant de temps à trouver une solution.

La GUP devrait nous permettre d’accélérer le processus.

Un pas supplémentaire est accompli par la Municipalité de Nanterre pour une amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens, il faudra maintenant être vigilant que nos bonnes intentions se traduisent bien dans les faits.

   
© PSNanterre