L’emploi; Une priorité municipale

A l’instar de tous les français, l’emploi est une des premières préoccupations des Nanterriens. Le taux de chômage sur notre territoire est au-dessus de la moyenne nationale.

Pourtant Nanterre est une des rares villes de France à avoir plus d’emplois que d’habitants 93 000 habitants pour 96 000 emplois, 31% des Nanterriens travaillent à Nanterre il s’agit là encore d’une exception en Ile de France.

Grâce à l’attractivité économique de Nanterre les 100 000 emplois seront atteints avant la fin du mandat.

Ce contraste nous motive pour que ce développement profite aux plus grands nombres des demandeurs d’emplois Nanterriens, pour cela nous actionnons plusieurs leviers

Refusant la tertiarisation à outrance de notre activité économique, nous avons sauvegardé dans le cadre du Plan local d’urbanisme (PLU) des emplacements réservés à l’activité industrielle et artisanale, car ces secteurs sont les premiers pourvoyeurs d’emploi pour nos demandeurs d’emploi.

Dans les programmes neufs de logements, notre PLU impose de réserver les bas d’immeubles pour les commerces et l’artisanat permettant ainsi aux porteurs de projets Nanterriens de trouver des opportunités d’emploi et des créations d’activité.

La ville se positionne, également, en amont des projets pour inciter les entreprises qui envisagent de s’installer sur notre ville à recruter des Nanterriens. Cela a été le cas pour Leroy Merlin (+ de 60 emplois), Casino (36 emplois), et l’entreprise Elis (50 emplois).

Nous avons fait le choix de développer plusieurs outils pour accompagner les Nanterriens vers le chemin de l’emploi: La MEF, les salles ressources le développement de l’Economie sociale et solidaire, Le CLAP insertion, le PLIE, le dispositif coup de pouce à destination des créateurs d’entreprises et nous les renforçons encore.

Nous développons ainsi de nouveaux outils et de nouveaux partenariats afin d’adapter l’accompagnement au profit de chacun des demandeurs d’emplois, notamment en direction des jeunes, tels que les conventions signées avec Nos Quartiers ont du Talent (NQT) pour l’accompagnement des jeunes diplômés, le réseau Proxité pour des actions de parrainage et 100 chances 100 emplois un dispositif à destination des jeunes de 18 à 30 ans.

 

En partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie nous avons créé 4 clubs d’entreprises que nous mettons en lien avec nos structures de quartier.

Enfin, aujourd’hui, il nous faut désormais développer l’offre de formation professionnelle sur notre territoire. Soucieux de renforcer celle-ci sur les métiers du numérique et des nouvelles technologies qui sont des leviers de croissance et d’emploi pour notre territoire, nous venons de poser la première pierre d’un campus numérique «Ynov» dans le nouveau quartier de la gare Nanterre université- Anatole France.

Toujours dans la continuité d’une politique économique inclusive, nous avons également installé un centre de formation dédié au numérique «Web force 3» sur l’avenue Pablo Picasso au quartier Parc sud, proposant des formations accessibles aux personnes n’ayant pas ou peu de qualification les préparant aux métiers de demain.

A défaut de pouvoir donner un emploi à chacun, nous n’avons de cesse d’augmenter les chances de chacun de trouver un travail ou une formation accélérant l’accès à un emploi durable.

   
© PSNanterre