Les bénévoles : ces incontournables maillons de la vie associative

 

En accompagnant chaque association dans la gestion de son quotidien en lui apportant un soutien en terme logistique, d’expertise, d’information et plus récemment de formation, nous avons fait de la vie associative une des politiques publiques majeure de ce mandat. Nous l’avons d’ailleurs prouvé dans le cadre du budget 2017.

En effet, alors que nombre de villes ont fait le choix de diminuer les subventions aux associations, nous avons tenu malgré le cadre financier contraint à ne pas diminuer notre budget .Ce sont plus de 2 millions d’euros qui sont consacrés à ce secteur.

Durant cette année, nous avons fait également le choix d’amplifier l’offre de formation. C’est ainsi qu’en partenariat avec les services de l’Etat (la Direction Départementale de la Cohésion Sociale), nous leur avons constitué une véritable « boite à outils ».

 

Lors de la fête de la vie associative qui aura lieu le 23 septembre prochain, nous aurons l’occasion de mettre à l’honneur, ces précieux partenaires ainsi que les nombreux Nanterriens qui s’investissement au quotidien bénévolement dans la vie de la cité. Dotée d’un tissu associatif d’une rare densité, notre ville se doit de mettre en exergue, à travers cette fête, cette formidable vitalité.

Organisé tous les deux ans, ce grand moment festif est d’ores et déjà en préparation. Dès janvier, l’ensemble des associations a été mobilisé pour préparer cet évènement sous la houlette de la direction de la vie associative.

Cette manifestation nous permettra également de valoriser le considérable travail de cohésion sociale entrepris par chacune des associations. Irriguant nos quartiers, elles sont génératrices de lien social, du vivre ensemble, d’innovations mais aussi un levier économique dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire.

Cette année, le thème fédérateur qui a recueilli le plus suffrage pour cette journée est le bénévolat et le volontariat. En choisissant ce fil conducteur, j’ai particulièrement voulu mettre un coup de projecteur sur ces femmes et ces hommes qui donnent de leur temps, de leur énergie au service de leur ville et de leurs concitoyens.

Cette forme d’engagement a été également valorisée par le gouvernement actuel. En effet, les activités bénévoles permettent désormais d'acquérir des heures inscrites sur le compte personnel de formation pour tous membres associatifs dirigeants et encadrant d'autres bénévoles.

A Nanterre, même si nous faisons déjà beaucoup, en termes de reconnaissance du bénévolat, des marges de progrès restent à explorer. Comme d’autres villes, nous continuerons à porter l’idée de décerner tous les deux ans une mention spéciale à un projet et/ou à un bénévole qui s’est particulièrement illustré.

Enfin, avant la fin de ce mandat, nous développerons l’idée que Nanterre en tant que ville métropolitaine et ville du monde, puisse concourir à l’appel à projet du Centre européen du volontariat pour devenir, « Capitale européenne du volontariat ». Une nouvelle manière de porter avec fierté en dehors de nos frontières, nos couleurs et nos valeurs de solidarité.

   
© PSNanterre