Paris Ouest la Défense :Un territoire en construction

 

 

Après un peu plus d’une année d’exisence, le territoire Paris Ouest la Défense (POLD,) qui, regroupe onze communes et compte 557 848 d’habitants, travaille sur un projet de Territoire.

Ce document de travail conçu dans le cadre d’une démarche collaborative a comme objectif de définir l’avenir du territoire, son identité, sa place au sein de la métropole ainsi que ses axes stratégiques.

Ce projet s’est construit autour de 4 axes: l’entreprise innovante, l’équilibre résidentiel, les déplacements et le cadre de vie. La manière dont chacun d’eux est traité ne va pas révolutionner le territoire. Il conforte avant tout l’existant d’un territoire riche de son réseau d’entreprises.

Les notions de solidarité, de mutualisation, de volonté de travailler ensemble sont abordées de manière édulcorée alors qu’elles sont, pour nous, l’essence même et la finalité de la métropole et de ses territoires. L’idée est de faire ensemble tout en préservant l’identité de chaque ville.  Cet objectif ne parait pas très simple à atteindre.

Avec nos amis d’Europe-Ecologie, Nous avons apporté notre contribution  à ce projet. Ce projet étant essentiellement tourné vers la promotion du territoire, nous avons souhaité remettre au cœur du débat l’amélioration du quotidien de ses habitants en insistant sur  l’emploi, le logement et le cadre de vie.

En matière de développement économique, le territoire met en exergue les points forts en occultant les défis à relever en matière de production d’emplois endogène. Ce point est pour nous une priorité. Aucune précision n’est apportée quant à la corrélation entre la stratégie économique et les dispositifs à mettre en place pour accompagner les citoyens en recherche d’emploi.

 

En matière de logement, nous sommes d’accord avec le texte pour lutter contre une densification à outrance.

 

Nous voulons que POLD porte une volonté politique forte pour enrayer les déséquilibres en matière de logements sociaux et par conséquent nous considérons que l’établissement d’un plan de développement au niveau de la métropole est indispensable, pour que toutes les communes y prennent leur part.

 

Les Maires veulent garder  leurs spécificités  locales et  n’ont pas, à part Nanterre, la volonté de rééquilibrer la production de logement entre accession, logements intermédiaires et logements sociaux. Le quant à soi prédomine. La mixité sociale n’est pas  au cœur du projet et nous le déplorons.

 

Le projet de territoire est dans l’absolu une bonne chose. Le chemin sera long pour construire un territoire solidaire, capable de construire des projets communs. Il est clair cependant que chaque ville composant ce territoire devra faire un effort pour construire l’identité de POLD au service des citoyens qui y vivent et y travaillent.

 

   
© PSNanterre