Tribune Nanterre Info

Par Didier Debord
Adjoint au Maire socialiste
délégué à la gestion des espaces publics

Dans le Nanterre info de janvier, le Maire ébauche un bilan de mandat et trace ses perspectives pour 2013, quels regards portent les élus socialistes, membres de la majorité municipale, sur ces déclarations ?
2013 est une année pré électorale, il est donc de bon aloi de rendre des comptes aux Nanterriens et de se projeter dans l'avenir, nous aurions bien aimé que cela soit fait de manière plus collégiale.
Nous avons été acteurs et moteurs sur un nombre de sujet et à l'initiative de nouveaux projets. La mise en place de l'intercommunalité, l'amélioration du service public par une meilleure qualité de l'accueil des usagers, le développement de l'emploi local notamment par le biais des entreprises d'insertion, la mise en œuvre des activités périscolaires après la classe autant de sujet sur lequel nous nous sommes particulièrement engagés.
Plus globalement nous avons pris toute notre place dans cette équipe municipale en assumant nos divergences, en revendiquant nos différences et nous démarquant du Maire sur des projets tels que l'ARENA, l'Hôpital de Nanterre, la création d'un syndicat intercommunal d'étude et de projet (SIEP) avec les villes voisines aux objectifs assez flous.
Sur ces dossiers tout comme sur bien d'autres notre opposition bien que ferme et déterminée s'est voulue constructive, elle a été et elle est seulement motivée par l'intérêt des Nanterriens et à la bonne utilisation des fonds publics.

Par Patrice Marchal
Président du groupe des des élus socialiste
conseil municipal de Nanterre

En ce début d'année, le groupe des élus socialistes de Nanterre adresse à tous les nanterriens et à tous les agents de la ville ses meilleurs vœux de santé, de réussite personnelle, professionnelle et d'espoir dans un avenir meilleur. Nous n'ignorons pas que la crise qui frappe notre pays touche encore plus durement les plus modestes d'entre nous. Pour eux, notre solidarité sera sans faille et nos efforts redoublés.

Néanmoins nous avons foi en l'avenir et nous voulons le meilleur pour tous, sans exclusion.

A l'aube de 2013, nous sommes persuadés que la situation économique de notre pays peut et va se relever enfin grâce à la mobilisation sur tous les fronts de la nouvelle équipe gouvernementale. Mais le chemin reste long tant notre pays a été durablement abimé par l'équipe Sarkozy, Fillion et Copé, responsable d'une décennie d'errements économiques, de plus d'un million de chômeurs supplémentaires, d'une augmentation de la pauvreté sans précédent et de la casse de notre école, socle de notre rêve républicain.

Les collectivités territoriales connaissent la même situation difficile. Face à un état exsangue, Elles ont du faire face à son désengagement de malgré l'augmentation des demandes sociales par une population frappée par la crise.

Nanterre paye cher cette politique et connaît une situation financière préoccupante qui exige une rigueur budgétaire accrue en concentrant nos efforts pour ceux qui en ont le plus besoin.

Notre participation à l'effort régional et national de solidarité ne peut se faire sur le dos des nanterriens. Avec l'appui de l'État et de la Région, nous devons consacrer tous nos efforts au développement d'activités qui correspondent au savoir-faire des nanterriens.

Avec les agents territoriaux qui œuvrent quotidiennement sur le terrain, le sens du service public chevillé au corps, et sans qui rien ne serait possible, nous pouvons le faire ensemble; c'est notre vœu le plus cher.

En ce début d'année c'est l'occasion pour nous de renouveler notre attachement à notre ville et de réaffirmer notre engagement auprès de la population ; nous ne ménagerons pas nos efforts en dérangeant si nécessaire les habitudes trop profondément ancrées.

Que 2013 soit pour tous une année meilleure et pleine d'espoirs.

   
© PSNanterre