Tribune Nanterre Info

Par Habiba Bennadi-Bigdade
Conseillère municipale
responsable de l'animation du conseil de quartier du chemin de l'Ile

Le dimanche 16 octobre près de 3 millions de français se sont déplacé pour participer au second tour des primaires qui feront date dans l'histoire de la démocratie française.

Ce nouvel exercice démocratique a rencontré un vif succès au delà des nos espérances.

C'est de bon augure pour les prochaines échéances de 2012 car ne nous y trompons pas, la vraie bataille commence, elle sera rude.

La précarité s'est accentuée tant dans le domaine de l'emploi que du logement. L'éducation nationale est martyrisée, la sécurité des biens et des personnes n'est pas assurée. A tout cela une seule cause : une politique néolibérale anti sociale dans une ambiance détestable entretenue à dessein, du rejet des autres, dans l'opposition des uns aux autres.

Les nanterriens qui se sont déplacés nous ont confié leur ras le bol de la politique du gouvernement actuel, nous n'avons pas le droit de les décevoir.


A Nanterre, déjà, comme au niveau national, François Hollande est arrivé en tête dés le premier tour suivi à moins de 3 points par Martine Aubry, puis par Arnaud Montebourg qui remporte proportionnellement moins de voix qu'au niveau national. Les trois autres candidats obtiennent à quelques dixièmes près les mêmes pourcentages qu'au niveau national.

Au second tour, François Hollande remporte 54,3 % des suffrages à Nanterre.

Tous les socialistes et les radicaux sont désormais unis derrière le candidat que nous avons choisi avec vous.


Que les 3246 nanterriens qui se sont déplacés au second tour, encore plus nombreux qu'au premier tour, soient remerciés de leur engagement. En choisissant de participer aux primaires citoyennes, ils ont contribué à créer cette dynamique du changement autour de notre candidat.

Merci à tous les assesseurs, présidents de bureaux et à tous ceux qui ont œuvré à ce succès et ont permis la tenue sans incident de ce vote populaire.

Merci enfin à la ville de Nanterre d'avoir mis à disposition gracieusement les 10 salles pour tenir ces primaires citoyennes.

Que ce succès soit celui de tous les hommes et femmes de progrès.


 

Par Rachid Tayeb,
conseiller municipal socialiste de Nanterre,
secrétaire de la section PS de Nanterre

Arc express, Grand Huit, EOLE, trois projets majeurs de transports qui concernent Nanterre. Qu’en pensez-vous ?

Nanterre, ville-Préfecture, est la porte d’entrée à l’Ouest de la Métropole. Un développement harmonieux en liaison avec le reste du territoire est indispensable. Pour les socialistes, circuler librement d’un point à un autre de la ville est un droit et un facteur d’égalité d’accès à l’emploi, à la vie sociale, culturelle et sportive.

Aujourd’hui, Nanterre doit trouver dans ces projets de nouvelles connexions faciles et rapides pour ses habitants et ceux qui viennent y travailler dans un territoire remodelé.

Ces investissements doivent profiter au plus grand nombre, dans les zones denses et favoriser l’épanouissement de nos territoires, tout en maîtrisant les nuisances potentielles.

EOLE doit permettre le désenclavement du Petit Nanterre, en améliorant ses liaisons avec le centre de la Métropole et en permettant l’atténuation, ou mieux la disparition des coupures urbaines.

Le Grand Huit confortant l’expansion de la métropole sur 8 pôles hégémoniques et favorisant les déplacements sur de grandes distances, est peu souhaitable pour les citoyens qui n’ont rien à gagner en qualité de vie.

ArcExpress, comme le tramway T1 à une échelle différente, procède d’une logique de proximité et améliorera les déplacements en petite couronne, en reliant la Préfecture à tout le département sans devoir faire le détour par le cœur parisien.

Le débat public autour de ces projets est une chance que Nanterre, avec ses citoyens, doit saisir pour formuler des propositions riches et concrètes, étroitement liées à l’aménagement de notre territoire. Nous travaillons pour les 30 ans qui viennent et n’avons pas le droit à l’erreur.

Dans l’immédiat, quelles sont vos priorités en matière de déplacement et de circulation ?

Moderniser les transports en commun, donner à tous les modes doux (à pieds et à vélo) la place qu’ils méritent (larges trottoirs, pistes cyclables...), raisonner l’usage de la voiture en favorisant les zones 30 ou piétonnes, tout en assurant un stationnement de proximité par le développement de l’offre en parcs sécurisés, voici quelques axes défendus par les socialistes.

C’est pourquoi nous encourageons le Conseil Général à mettre en œuvre rapidement Vel’Abri, à développer le réseau cyclable sur les grands axes et à mener les études indispensables à la mise en œuvre en site propre d’un Bus à Haut Niveau de Service BHNS sur le parcours du 304, et pourquoi pas du 258.

Enfin, la concertation menée depuis février dans tous les quartiers sur la refonte de notre réseau de minibus, doit nous conduire en 2011 à offrir un nouveau service plus efficace afin de faciliter les déplacements quotidiens des nanterriens au sein de notre ville.

   
© PSNanterre