Tribune Nanterre Info

Par Sophie Donzel
Maire-adjoint socialiste
Développement économique, Emploi, Commerce et artisanat

Le 30 octobre, l'association de préfiguration de la Régie de quartiers de Nanterre recevait sa labellisation officielle. Une régie de quartier rassemble des habitants, des organismes Hlm et une ville. Elle a une triple vocation: fournir des emplois, améliorer le cadre de vie des habitants et soutenir la vie de quartier. Pourtant, créer une régie à Nanterre, on en parlait depuis 15 ans, sans aucune concrétisation. En fait, il a fallu vaincre les réticences de nos collègues communistes et initiatives citoyennes, considérant souvent les emplois d'insertion comme «de faux emplois» alors même qu'ils permettent de se réinsérer, d'obtenir un revenu, de se sentir utile et de se qualifier.

Devenue Maire-Adjointe en 2007 j'ai fait de ce dossier une priorité. Avec le groupe socialiste nous l'avons fait inscrire au programme municipal de 2008 et J'ai démarré la démarche immédiatement. J'ai monté des réunions d'information puis de travail dans les quartiers du Parc, du Petit Nanterre et Université, piloté l'étude de faisabilité, constitué l'équipe de bénévoles, mobilisé des organismes Hlm et les services de l'Etat... Finalement, l'association de préfiguration a vu le jour, elle a lancé ses activités et a commencé à recruter. Nous y sommes parvenus grâce à une équipe efficace et motivée aux manettes de l'association, à qui je veux rendre hommage, à des partenaires investis et aux agents du service municipal du développement local.

Il a fallu défendre âprement ce dossier au sein de la majorité, notamment pour obtenir que la régie réponde aux exigences de la charte nationale des régies (imposant par exemple des représentants de la ville au conseil d'administration) et dépasser les réticences du maire à ce sujet. Il reste du travail. Aujourd'hui encore, l'office municipal hlm ne joue pas le jeu, contrairement à d'autres bailleurs sociaux qui confient de nombreuses missions à la régie, participent activement à son conseil d'administration et...étaient présents à la signature officielle du 30 octobre.

Cela doit se traduire par des actes et Je demande, avec les socialistes, que le maire agisse auprès de l'office municipal pour que celui-ci s'investisse avec force et détermination dans la régie.

Maintenant que ce projet existe au service des nanterriens, vous pouvez compter sur ma vigilance et l'engagement de tous les socialistes pour qu'il ait un bel avenir devant lui et qu'il embauche! Il contribuera ainsi, à la bataille du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault contre le chômage et pour la sécurisation de l'emploi.

Par Habiba Bennadi-Bigdade
Conseillère municipale
responsable de l'animation du conseil de quartier du chemin de l'Ile

Le dimanche 16 octobre près de 3 millions de français se sont déplacé pour participer au second tour des primaires qui feront date dans l'histoire de la démocratie française.

Ce nouvel exercice démocratique a rencontré un vif succès au delà des nos espérances.

C'est de bon augure pour les prochaines échéances de 2012 car ne nous y trompons pas, la vraie bataille commence, elle sera rude.

La précarité s'est accentuée tant dans le domaine de l'emploi que du logement. L'éducation nationale est martyrisée, la sécurité des biens et des personnes n'est pas assurée. A tout cela une seule cause : une politique néolibérale anti sociale dans une ambiance détestable entretenue à dessein, du rejet des autres, dans l'opposition des uns aux autres.

Les nanterriens qui se sont déplacés nous ont confié leur ras le bol de la politique du gouvernement actuel, nous n'avons pas le droit de les décevoir.


A Nanterre, déjà, comme au niveau national, François Hollande est arrivé en tête dés le premier tour suivi à moins de 3 points par Martine Aubry, puis par Arnaud Montebourg qui remporte proportionnellement moins de voix qu'au niveau national. Les trois autres candidats obtiennent à quelques dixièmes près les mêmes pourcentages qu'au niveau national.

Au second tour, François Hollande remporte 54,3 % des suffrages à Nanterre.

Tous les socialistes et les radicaux sont désormais unis derrière le candidat que nous avons choisi avec vous.


Que les 3246 nanterriens qui se sont déplacés au second tour, encore plus nombreux qu'au premier tour, soient remerciés de leur engagement. En choisissant de participer aux primaires citoyennes, ils ont contribué à créer cette dynamique du changement autour de notre candidat.

Merci à tous les assesseurs, présidents de bureaux et à tous ceux qui ont œuvré à ce succès et ont permis la tenue sans incident de ce vote populaire.

Merci enfin à la ville de Nanterre d'avoir mis à disposition gracieusement les 10 salles pour tenir ces primaires citoyennes.

Que ce succès soit celui de tous les hommes et femmes de progrès.


   
© PSNanterre