Vie Municipale

Le 5 décembre 2013 Nelson Rolihlahla Mandela nous quittait. Premier Président noir d'Afrique du sud, «Madiba» comme les Sud-africains aimaient l'appeler, restera aux yeux du monde un symbole de la lutte contre l'apartheid mais aussi l'artisan de la réconciliation de la nation «arc-en-ciel».

Au-delà de la leçon de vie qu'il nous a donnée, Nelson Mandela a été un combattant infatigable pour les libertés et contre les discriminations raciales. Il nous laisse en héritage, l'idée que dans la vie il faut aller au bout de ses convictions avec courage, volonté et détermination lorsqu'il déclara lors de son procès à Rivonia en 1964 « Je me suis voué à cette lutte du peuple africain. Je me suis battu contre la domination blanche et je me suis battu contre la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société libre et démocratique dans laquelle tous les hommes vivraient en harmonie et avec des chances égales. C'est un idéal que j'espère défendre ma vie durant. Mais s'il le faut, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. », mais aussi avec pragmatisme lorsqu'il a fallu négocier la fin de l'apartheid trente plus tard.

En cette période où les valeurs républicaines sont malmenées, où les propos et les actes racistes tentent d'être honteusement banalisés, ce combat reste d'actualité et n'appartient pas au passé.

En tant que militants, élus, femmes et hommes de terrain, nous devons perpétuer ce combat.

Nelson Rolihlahla Mandela, ce « géant » à la stature incontournable, était aussi un personnage humble et simple, reconnaissant qu'en tant qu'Homme, il était aussi faillible. Ce qui le poussait à dire « Ne me jugez pas sur mes succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et où je me suis relevé à nouveau ».

Quelle belle leçon de vie. Espérons que la vie de cet homme au destin exceptionnel inspirera les générations futures.

   
© PSNanterre