Vie Municipale

 

 

Quartier Parc Sud

déclaration de projet justifiant son intérêt général et préalable à Déclaration d'Utilité Publique

Intervention de Samia SAIDJ

 

Permettez-moi de profiter de ce point à l’ordre du jour pour, au nom des élus socialistes, me réjouir de l’avancée tant attendue et espérée du dossier de projet de rénovation urbaine concernant le quartier du Parc.

Parce que nous l’avions demandé, nous sommes également satisfaits des moyens déployés pour assurer ces derniers mois une campagne d’information et de concertation au plus près des habitants du quartier

Cette campagne menée grâce au camion d’information qui s'est déplacé, durant plusieurs semaines, à différents points stratégiques du quartier, a attesté une nouvelle fois la volonté de notre équipe municipale d'être à l’écoute et totalement transparent.

Le nombre de témoignages et d’avis recueillis sur la plateforme numérique, montre que les habitants veulent être et sont les premiers acteurs de ce changement.

 

Nous le savons, la volonté d’ancrer de la mixité sociale sur un territoire et de redonner de la mobilité dans un quartier ne peut pas se faire en un jour... Mais nous avons un devoir d'espérance et de confiance en l'avenir ! Ce devoir d’Esperance, nous l’avons à l’égard des habitants et des jeunes en particuliers,

Comment pourrions-nous leur demander de porter un regard optimiste sur leur quartier si des responsables politiques tiennent systématiquement un discours alarmiste dramatisant et pessimiste?

Nous restons cependant lucides, bien sûr, Il existe des raisons pour être d’inquiets et des motifs pour rester vigilants mais il y a également tout autant de raison de pouvoir espérer et de se projeter sereinement dans l’avenir

Les actions engagées par Nanterre pour réhabiliter et redynamiser l’offre commerciale en rénovant le marché et les centres commerciaux, pour entretenir la voie publique sont autant de messages forts envoyés à la population. C’est notre volonté de vivre ensemble dignement que nous réaffirmons par ces actions.

A ce propos je tiens à saluer les services de gestions d'entretien des espaces publiques qui mènent un travail remarquable au quotidien.

Enfin même si l'état du bâti a des répercussions indéniables sur le bien-être de ses habitants, l’entretien et l’embellissement de notre environnement ne doit pas nous faire oublier, dans ce contexte socio-économique très tendu, que la prévention à tous les niveaux doit rester au cœur de nos préoccupations.

 

Les changements qui vont s’opérer sur le quartier du parc sont dans la continuité de la dynamique positive qui jour après jour améliore notre ville sans pour autant altérer les valeurs "qui font Nanterre", valeurs qui nous l'espérons seront à l'origine d'un développement tout aussi solidaire au sein de la Métropole.

 

 

 

 

Approbation du Compte Administratif

Zacharia Ben Amar

Avant de vous dire quelques mots sur la manière dont a été exécuté le budget 2015, permettez-moi de revenir en arrière et plus précisément au 10 février 2015. Ce soir-là, ici même, nous avions débattu des orientations budgétaires 2015.  C’est toujours intéressant de mettre en perspective les propos tenus.

De manière grandiloquente, j’imagine que vous vous en souvenez, Monsieur le Maire et surtout le Maire adjoint au Finance nous avait annoncé un «électro choc budgétaire», notre projet municipal allait être mis en péril terrassé par une disette budgétaire imposée par l’état, Bref plus rien ne serait comme avant ……

Force d’une surenchère verbale, il nous avait été décrit une situation toujours plus catastrophique. "D’ailleurs cela fait maintenant 10 ans qu’on a le même discours sur la situation budgétaire de la ville."

Face à cette fébrilité et à cette posture démesurément alarmiste, nous avions, nous, élus socialistes, choisit de tenir un discours de vérité de courage et de sincérité car nous étions soucieux de ne pas affaiblir la parole publique.

En effet, prenons garde de ne pas habituer les Nanterriens à ce catastrophisme car le jour où la droite réclamera 100 milliards aux collectivités lors d’une éventuelle alternance il nous faudra rester crédibles aux yeux de nos concitoyens afin qu’ils ne nous retirent pas leur confiance.

Lucides et conscients devant les efforts qui étaient demandés à notre ville, nous avions considéré qu’ils n’étaient pas pour autant insurmontables. Jean Paul CIRET avait fait une intervention dans ce sens.

Plus qu’à un tsunami financier nous avions estimé que nous devions faire face à un changement de paradigme. Nous avions d’ailleurs convenu que l’effort demandé à notre ville était trop important au regard des caractéristiques de sa population c’est d’ailleurs pour cela que j’avais interpellé Marie-Lise Lebranchu.

Cependant nous avions estimé, que ce changement d’ère ne nous empêcherait pas de continuer à mener une politique juste et utile pour les Nanterriens.

Enfin nous avions également considéré, que ce changement allait nous obliger à faire évoluer nos politiques publiques, faire preuve d’audace et à mettre en place une démarche collaborative à l’égard de la population et du personnel.

 

Ce soir si je me suis permis de faire ce retour en arrière, ce n’est pas pour vous dire que nous avions raison……

Simplement pour rappeler à tous ceux, qui auraient tendance à l’oublier, qu’il faut conserver une foi indéfectible en l’avenir et aux incroyables ressources que nous pouvons tous déployer devant l’adversité.

Car in fine, si nous revenons aux chiffres présentés ce soir que ce soit dans le cadre du Compte Administratif ou de la gestion de la dette qui sera présentée tout à l’heure, nous pouvons considérer qu’au-delà d’avoir évité le pire nous avons su négocier le virage du changement avec dextérité.

Permettez-moi de nous féliciter d’avoir relevé ce défi sans altérer ce qui fait l’ADN de notre ville.

   
© PSNanterre