Section locale du PS

Merci à vous.

Je veux remercier les 8 588 électeurs de la circonscription Nanterre-Suresnes qui m'ont accordés leur confiance en m'apportant leur suffrage.

Merci à vous.
Je tiens également à remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui se sont engagés pour porter collectivement cette campagne et la rendre dynamique.
J'ai été touché par vos nombreux témoignages de soutien et d'encouragements à poursuivre la démarche entreprise, la richesse et la magie des rencontres et votre envie faire bouger les choses.

Les groupes de travail collaboratifs engagés ont permis de mettre en synergie des acteurs issus d'horizons divers pour faire émerger des propositions concrètes aux difficultés que nous rencontrons quotidiennement sur notre territoire. Cette expérience m'a conforté dans ma conviction de vouloir faire de la politique autrement en conjuguant démocratie et proximité. Tout cela est acquis et nous servira pour l'avenir.

Je veux rester positif même si je déplore le fort taux d'abstention sur notre circonscription ( 44,85% sur la circonscription et 47,46% à Nanterre).

Avec une progression importante sur la circonscription (+ 52% par rapport aux élections législatives de 2007), le Parti Socialiste retrouve progressivement sa place de force centrale à gauche face à une droite qui s'effondre (Christian Dupuy perd 3920 voix , soit pratiquement 10 points). Avec un nombre un peu moins important de votants par rapport à 2007 (39 067 en 2012 et 39627 en 2007) le Parti socialiste progresse de 2845 voix, soit plus 7 points. Ces résultats sont très encourageants pour l'avenir à Nanterre et Suresnes.

Cette dynamique doit se poursuivre au-delà de cette échéance électorale et vous pouvez compter sur Glen Chavin-Collin, l'ensemble des acteurs mobilisés et moi-même pour continuer le travail engagé.

Pour l'heure, le temps du rassemblement est venu, ici comme ailleurs, pour battre la droite et l'extrême droite. Nous devons nous mobiliser pour donner à François Hollande une majorité large de gauche à l'Assemblée Nationale. Je sais pouvoir compter sur votre mobilisation pour ne pas laisser notre circonscription au candidat sarkoziste, Christian Dupuy.

Pour ma part, je resterai combatif, proche de vous et du terrain, disponible et soucieux de rassembler et d'apaiser. Face à une droite qui cherche à nous diviser et nous opposer, je crois indispensable de défendre les valeurs de la République.

Très chaleureusement,

Yacine Djaziri
www.yacinedjaziri.fr

De la prise de conscience des réalités internationales à l'engagement local, le parcours d'Habiba Bigdade est un parcours militant complet... et prometteur
L'engagement d'Habiba Bigdade, élue de la ville de Nanterre, prend sa source très tôt. D'abord très intéressée par la marche du monde, la jeune Habiba, née en 1977, se passionne dès le collège pour l'aventure de Médecins du Monde et l'action humanitaire. Une manière, pense-t-elle, de faire changer les choses dans un sens plus juste, plus conforme à ses aspirations politiques naissantes. La solidarité internationale est une clé des ressorts de l'investissement militant d'Habiba qui cherche, très tôt, à partir en mission à l'étranger. Elle aimerait partir travailler en Palestine. Finalement, c'est au Liban qu'elle se rend et donne des cours à de jeunes enfants. Par la suite, dans le même esprit, Habiba se rend au Sénégal. Habituée à solliciter l'aide des pouvoirs publics, elle est aussi sympathisante PS. Lorsqu'elle est au collège, un élu de la ville, membre du PS, vient expliquer le rôle des élus en démocratie aux élèves. Habiba écoute, attentive. Peu à peu, elle se rend aux réunions du PS local, côtoie ses élus et militants.

Sous-catégories

   
© PSNanterre