Section locale du PS

Après le débat et les votes, le temps de l'action


Cher(e) camarade,

Je tiens tout d'abord à remercier celles et ceux qui, jeudi dernier, sont venus participer au vote pour la désignation du premier secrétaire fédéral et du secrétaire de notre section. Vous étiez 221, un record pour notre section et même pour notre fédération. C'est le signe de l'importance que vous avez accordée à ces votes et du sérieux des débats qui les ont précédés.

A une courte mais incontestable majorité, vous avez pensé que j'étais le mieux à même d'animer la vie de notre section. Je remercie ceux qui ont fait ce choix et je respecte les convictions de ceux qui auraient préféré Yacine.

Je mesure, avant tout, la responsabilité qui est la mienne : faire de cette section un lieu où chacun trouve sa place, un lieu où l'on puisse travailler sereinement et efficacement pour soutenir l'action du gouvernement et préparer les prochaines élections locales.

Je me réjouis de pouvoir le faire avec le soutien et la confiance de notre nouveau premier secrétaire fédéral Philippe Sarre.

Sans perdre de temps, nous retrouverons le jeudi 13 décembre pour une première réunion de section qui nous permettra, ainsi que je l'avais annoncé, de :

  • S'informer sur la situation politique nationale et locale
  • Arrêter notre programme de travail précis pour les 18 prochains mois.

J'espère vivement que nous nous y retrouverons aussi nombreux que jeudi dernier et, tous ensembles, nous saurons faire progresser et gagner le parti socialiste à Nanterre.

Je me tiens à votre entière disposition.

Amitiés socialistes
Christophe Héraud
06.61.51.31.10

Philippe Sarre : Nouveau patron du PS 92

PhilippeSarreJeudi soir, les militants socialistes des Hauts-de-Seine ont désigné le nouveau secrétaire fédéral du PS. Philippe Sarre a remporté 49,43% des suffrages au premier tour. Arrivé second, Jean-André Lasserre a annoncé son désistement.

Les militants socialistes des Hauts-de-Seine ont donné 49,43% de leurs votes à Philippe Sarre au premier tour du scrutin. Six voix lui ont manqué pour obtenir la majorité. L'autre favori, Jean-André Lasserre, a remporté 33,3% des suffrages. Joseph Dion et Farid Bounouar, ont bénéficié respectivement de 11,04% et 6,24% des votes.

Saluant une campagne "longue et intense, dans laquelle le débat a toujours eu sa place", Philippe Sarre a remercié son adversaire de s’être désisté au profit du rassemblement.

Merci à vous.

Je veux remercier les 8 588 électeurs de la circonscription Nanterre-Suresnes qui m'ont accordés leur confiance en m'apportant leur suffrage.

Merci à vous.
Je tiens également à remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui se sont engagés pour porter collectivement cette campagne et la rendre dynamique.
J'ai été touché par vos nombreux témoignages de soutien et d'encouragements à poursuivre la démarche entreprise, la richesse et la magie des rencontres et votre envie faire bouger les choses.

Les groupes de travail collaboratifs engagés ont permis de mettre en synergie des acteurs issus d'horizons divers pour faire émerger des propositions concrètes aux difficultés que nous rencontrons quotidiennement sur notre territoire. Cette expérience m'a conforté dans ma conviction de vouloir faire de la politique autrement en conjuguant démocratie et proximité. Tout cela est acquis et nous servira pour l'avenir.

Je veux rester positif même si je déplore le fort taux d'abstention sur notre circonscription ( 44,85% sur la circonscription et 47,46% à Nanterre).

Avec une progression importante sur la circonscription (+ 52% par rapport aux élections législatives de 2007), le Parti Socialiste retrouve progressivement sa place de force centrale à gauche face à une droite qui s'effondre (Christian Dupuy perd 3920 voix , soit pratiquement 10 points). Avec un nombre un peu moins important de votants par rapport à 2007 (39 067 en 2012 et 39627 en 2007) le Parti socialiste progresse de 2845 voix, soit plus 7 points. Ces résultats sont très encourageants pour l'avenir à Nanterre et Suresnes.

Cette dynamique doit se poursuivre au-delà de cette échéance électorale et vous pouvez compter sur Glen Chavin-Collin, l'ensemble des acteurs mobilisés et moi-même pour continuer le travail engagé.

Pour l'heure, le temps du rassemblement est venu, ici comme ailleurs, pour battre la droite et l'extrême droite. Nous devons nous mobiliser pour donner à François Hollande une majorité large de gauche à l'Assemblée Nationale. Je sais pouvoir compter sur votre mobilisation pour ne pas laisser notre circonscription au candidat sarkoziste, Christian Dupuy.

Pour ma part, je resterai combatif, proche de vous et du terrain, disponible et soucieux de rassembler et d'apaiser. Face à une droite qui cherche à nous diviser et nous opposer, je crois indispensable de défendre les valeurs de la République.

Très chaleureusement,

Yacine Djaziri
www.yacinedjaziri.fr

Sous-catégories

   
© PSNanterre