Section locale du PS

Le 02 décembre dernier, salle des congrès, avait lieu la deuxième rencontre du cycle de débats que nous organisons autour des projets d'extension par l'Etat du quartier d'affaires de la Défense sur notre ville et sur le devenir des deux établissements Epad et Epasa.

Cette réunion qui posait la question de " la métropole parisienne, métropole mondiale ?" était destinée à éclairer le public sur les grands enjeux de Paris et la région Ile de France et des projets concurrents dont on entend beaucoup parler actuellement, le "Grand Paris" de Nicolas Sakozy, " Paris Métropole" de Bertrand Delanoë ou "Région Capitale" projet gouvernemental conduit par Christian Blanc.

Que se cache t-il derrière ces concepts, quels modes de gouvernance faut-il concevoir ? Comment envisager l'aménagement concerté de notre territoire en termes de logements, de transports, d'emplois …?

Afin de mieux comprendre la situation de la Métropole parisienne, notre invité-expert Christian Lefèvre, professeur à l'université Paris VIII, chercheur et auteur de nombreuses études sur les Grandes Métropoles mondiale, est venu partager sa connaissance pointue et sa vision globale sur ce sujet, pour nous permettre de comparer Paris à d'autres grandes métropoles.
Il a choisi de nous présenter Londres, très proche géographiquement et New York, deux exemples parmi les quatre, cinq grandes métropoles mondiales qui se mesurent à Paris en termes de développement économique et d'aura internationale.

Cette présentation a été ponctuée par une série de questions- réponses avec le public.

Nous avons mis en ligne les vidéos des différentes présentations de Christian Lefèvre, entourée à la tribune d'Elisabeth Gourevitch, vice-présidente de la région Ile de France, membre de l'Epasa, de Marie Laure Meyer, conseillère régionale, membre du conseil d'administration de l'Epad et de Bruno Chanut, conseiller municipal délégué aux transports, vice président de l'Epasa.

Prochaine rencontre le 20 janvier sur le thème du logement.

Vous trouverez ci-joint copie de la lettre envoyée par Rachid Tayeb , Secrétaire de la section du Parti socialiste de Nanterre, à Madame Jacqueline Fraysse, députée de Nanterre-Suresnes, suite à la parution de son journal aux Nanterriens et Suresnois.



                                                                                               Nanterre, le 09/12/2008


Madame la Députée,


C'est avec consternation que j'ai pris connaissance de vos attaques sans précédent dans votre journal adressé à tous les Nanterriens et les Suresnois. La gravité de vos propos et votre erreur de cible appellent une réponse publique.

Les Nanterriens et les Suresnois se rappellent sans doute de vos tracts pour les élections législatives où le soutien de la candidate du rassemblement de la gauche à l'élection présidentielle, Ségolène Royal figurait en bonne place. Comment vont-ils percevoir vos attaques en règle contre la gauche en général et le parti socialiste en particulier ?

Vous ne pouvez pas tenir un double discours. Rassemblement de la gauche quand vous êtes en campagne électorale et travailler à l'émiettement une fois élue. Comme vous ne pouvez pas appeler au rassemblement au niveau local, et dans le même temps, impulser des logiques de division de la gauche au plan national.

Ce n'est ni le moment, ni le lieu, pour que la gauche tape sur la gauche. Vous incarnez une gauche compassionnelle et protestataire que je respecte. Mais nous avons besoin d'une gauche crédible dans ses propositions et solide dans ses actions. En fait, je crois que les milliers de Français et de Françaises qui sont en détresse sociale ne demandent pas à la gauche de les plaindre !

Ce que les gens attendent de nous, c'est une gauche qui se rassemble et qui travaille à une autre politique que celle menée actuellement par Nicolas Sarkozy et son gouvernement.

J'ose espérer qu'à l'avenir ce genre d'échanges entre nous n'aura plus lieu d'être, au moment où nous devrions plutôt nous rassembler pour préparer le changement tant attendu par les couches populaires.

Le temps nous est compté pour rassembler la gauche et préparer l'alternance. L'heure est au sens des responsabilités, c'est à chacune et à chacun d'entre nous de prendre les siennes.

Fraternellement,

Rachid Tayeb
Secrétaire de la section du Parti socialiste de Nanterre


Extrait de l'édito du journal de circonscription de Jacqueline Fraysse : "Refonder la gauche, pour refonde la société",

Sous-catégories

   
© PSNanterre